Amsterdam Seed Center

Infos de Culture

Dans cet article, nous allons essayer de vous fournir quelques infos basiques afin de produire la meilleure récolte possible avec nos merveilleuses plantes.

Germination de vos graines de Cannabis:

En terre:

Germination of cannabis seeds in a glass of water

Vous pouvez faire germer vos graines directement dans la terre. Placez vos graines à une profondeur comprise entre 5mm et 1cm dans un terreau spécial semis qui doit être humide (mais pas détrempé). Ce doit être un sol équilibré, avec un pH autour de 6 et sans apport de nutriments. Vous pouvez acheter cette terre particulière dans n’importe quelle jardinerie, ce sont les mêmes utilisé pour cultiver toutes sortes de graines. Il est intéressant de créer son propre microclimat en recouvrant le pot de cellophane(voir ci-dessous). Il pourra être retiré une fois que les graines seront sortis de terre après approximativement 3 à 7 jours.

Si vous cultivez dans un système hydroponique, vous pouvez aussi mettre les graines directement dans un cube de laine de roche humide ou dans le mapito. Utilisez de l’eau avec un niveau de pH de 5.5 pour les mouiller, afin d’arriver à un pH autour de 6 dans le cube. A ce point, les semis sont capables de transporter tous les nutriments qui sont requis à sa croissance. Soyez très attentif, la plante peut facilement brûler ou sécher. C’est pourquoi vous devez faire très attention à conserver les plantules humides et de ne jamais leurs donner trop de fertilisant.

Vous pouvez aussi faire germer les graines entre deux morceaux de tissus ou de coton, que vous garderez humide dans une zone sombre à température ambiante. Après quelques jours elles auront germé et vous pourrez les transférer dans des petits pots de terre, de préférence spéciale pour semis.

Cependant, la meilleure façon de faire germer vos graines de cannabis, de l'avis d'Amsterdam Seed Center, est de les faire germer dans un verre d'eau. Vous pouvez utiliser de l’eau du robinet, mais si votre eau est particulièrement chlorée, alors prenez de l’Evian! Définitivement, n’utilisez pas d’eau chaude ni trop froide. Après environ 24 heures, les graines vont couler au fond - car elles s’imbibent d'eau - et le lendemain, les premiers signes de germination devraient apparaître. Une fois que votre semence possède une racine en forme de «queue» d'environ 1 cm ou ½ pouce, les graines germées sont prêtes à passer en pot. Comme avec la technique de mise en pot directement sans pré germination, placez vos graines de cannabis dans le sol encore humide à une profondeur allant de 5 mm à 1 cm.

Seedlinq under cokebottle as propagator

Une astuce pour créer un mini propagateur (mini-serre) est de couper une bouteille en plastiqueen deux et de les placer sur les plantules. Lorsque la petite plante devient trop grosse pour tenir dans la bouteille, elle est prête à se développer seule et, si on le désire, on peut la transplanter dans un pot plus grand. La température devrait être autour de 20° à 24° degrés Celsius (70° F) .

Pour encore plus d’informations sur la germination des graines de cannabis, vous pouvez cliquer ici pour en apprendre encore plus en lisant notre article "Popping beans".

 

Culture du cannabis extérieure

Lorsque les plantes de cannabis sont assez grandes, de 15 à 20 cm, elles peuvent être repiquées dans un sol riche, en pleine terre ou dans des pots plus spacieux. Dans le Sud de l'Europe, ou dans d'autres régions chaudes et ensoleillées, on peut réaliser cette transplantation dès le mois de mars, alors que dans des pays plus froids comme la Hollande, il vaut mieux attendre jusqu'au début du mois de mai. A l'extérieur, le développement de vos plantes de marijuana est déterminé par la quantité de lumière solaire, de pluie et de vent qu'elles reçoivent. Votre tâche consiste à aider la nature à leur fournir suffisamment d'eau et de substances nutritives. Dehors, elles peuvent grandir jusqu'à plus de 3 mètres! Quand le temps d'exposition journalière à la lumière descend à 15 heures, les plantes de cannabis commencent à fleurir. Avec de la chance, en fonction essentiellement de conditions climatiques favorables durant les quatre dernières semaines, elles produiront de nombreux boutons, jusqu'à un kilo par pied. Parfois, la plante et son rendement peuvent devenir très impressionnants!

Culture du cannabis sous serre

La qualité d'une plantation sous serre peut être meilleure que celle d'une culture extérieure. Les plantes de cannabis peuvent pousser comme si elles étaient à l'intérieur, mais en bénéficiant avantageusement de la lumière solaire. Sous serre, elles peuvent être bien contrôlées. Si vous réduisez artificiellement le cycle d'exposition à lumière à 12 heures, en couvrant les plantes ou la serre entière, vous pouvez récolter déjà au milieu de l'été et, avec une bonne organisation, deux fois l'an!

The quality of cannabis plants grown in greenhouses will be better than cannabis plants grown outside. They can grow like indoor cannabis plants, having the big advantage of sunlight - nothing is stronger than sunlight - yet being protected from rain and cold. Here, the marijuana plants can be well controlled and if you artificially shorten the light cycle to 12 hours, by covering the plants or the whole greenhouse, you can even harvest in the middle of summer.  With some good organization in the greenhouse, it is even possible to fit in two harvests in a year.

Culture intérieure de cannabis

Indoor grow at Amsterdam Seed Center

La culture personnelle est devenue très populaire, ce qui est logique, si vous considérez que vous êtes de ce fait capable de vous procurer vous-même un produit de qualité supérieure. Vous êtes ainsi certain qu'il n'est pas contaminé par de grandes quantités de pesticides. De même vous échappez au hasch de rue vendu à des prix exorbitants, pollué par des substances chimiques ou du cirage! Un autre avantage de la culture intérieure est que vous n’avez pas à vous inquiéter des voleurs pillant votre jardin extérieur en pleine nuit.

La qualité des plantes de cannabis d'intérieur est souvent très élevée. Il est possible à pratiquement n'importe qui disposant d'un petit espace libre d'avoir sa propre plantation, placée sous des lampes au sodium à haute pression.

Ce type de culture est un peu plus compliqué parce que vous devez contrôler la totalité de l'environnement, mais votre effort sera récompensé, une fois que vous serez parvenus à établir les bonnes conditions. Dès ce moment, cela devient aussi simple que n'importe quoi d'autre! Assurez-vous que la température ne dépasse pas 25°C (77°F) mais qu'elle ne tombe pas non plus sous 20°C (68°F). L'espace doit être bien ventilé et bénéficier d'un apport constant d'air frais. L'humidité intérieure devrait être d'environ 80% durant la période de croissance, mais doit être inférieure à 60% à la fin de la floraison, pour éviter la moisissure.

Avant de commencer, nous vous conseillons de lire un livre sur la culture ou de vous informer auprès d'autres cultivateurs qui ont une certaine expérience dans le domaine. Bien que la culture intérieure ne soit pas difficile, avoir des connaissances sur les techniques de base est un gros avantages.

Nutriments

Les plantes de marijuana absorbent avec le maximum de profit toutes les substances nutritives nécessaires à une valeur de pH située entre 5,5 et 6, niveau garantissant que tous les nutriments sont transportés jusqu'au cœur de la plante. De cette façon, elle se développe complètement, ce qui se traduit par une croissance maximale et plus de production. Les plantes de cannabis nécessitent des quantités de substances nutritives différentes durant les étapes successives de leur vie. Beaucoup de fabricant de nutriments fournissent un programme d'utilisation de leurs produits aux dosages les plus appropriés. Vous pouvez également vous servir de stimulateurs biologiques, par exemple pour le développement des racines et pour la floraison. Ils activent la vie bactérienne organique, ou les micro-organismes, rendant ainsi la plante plus forte et plus saine. Certains de ces stimulateurs peuvent faire une bonne différence.                                                                         

Les graines régulières (Non féminisées, Mâle et femelle )

Pour avoir des fleurs (bourgeons, bud, têtes etc), vous aurez besoin de cultiver des plantes femelles. Les plantes mâles ne développent que du pollen pour la pollinisation des fleurs femelles et la production de graines, afin de “survivre”. Lorsque les plantes femelles ne sont pas récoltées, comme dans la nature à l’état sauvage. elles meurent et les graines qu'elles ont produites tombent sur le sol où elles hibernent jusqu'au printemps prochain, quand elles vont se transformer en une nouvelle plante. Ce processus fait partie du cycle de vie de la nature.

La plupart des passionnés de cannabis cultivent dans le but d'obtenir des buds de qualité supérieure pour leur consommation personnelle et pour celle de leurs amis. Si c'est votre cas, alors vous ne voulez pas avoir de graines dans vos fleurs. Cela les rend moins puissantes et elles ne sont bonnes ni à fumer ni à vaporiser. En fait, elles peuvent même provoquer un mal de tête! Pour éviter que les plantes produisent des graines, vous devez ôter les pieds mâles, dont vous devez d'abord déterminer le sexe. Les mâles ne sont utiles que pour la procréation. Les plantes femelles sont celles que l'on garde, puisqu'elles procurent au corps et à l'esprit, grâce à leurs buds généreuses, ces fameuses sensations tellement appréciées. Ce sont donc elles qui doivent fleurir, jusqu'à ce qu'elles soient mûres pour la récolte.

En croissance les pieds de cannabis mâles et femelles se ressemblent et le sexe ne se révèle que quand les fleurs commencent à apparaître. A partir de ce moment, les plantes de cannabis deviennent reconnaissables, le mâle et la femelle prenant une apparence assez différente. Juste avant la floraison, on peut déterminer le sexe des plantes, selon les explications données plus haut. Pour chercher les mâles qu'il faut jeter, vous devez observer la tige principale au niveau de chaque naissance de branche secondaire où poussent généralement les premières fleurs. Vous les découvrirez fort probablement dans la partie supérieure de la plante. Un autre bon moyen est de vérifier les nœuds pour le développement de minuscules «boules» (oui vraiment!) C’est le moyen le plus facile d'identifier les plantes mâles.

Les graines féminisées sont récoltées à partir de plantes femelles qui ont été pollinisées par des plantes femelles reversées. Ces plantes sont modifiées pour produire uniquement des graines femelles.

Enfin et surtout, les plantes de Cannabis à Autofloraison. Quelque part dans les années 90, la plante que l'on appelle Ruderalis a été découvert dans le sud de la Sibérie. C’est une variété plus résistante développée dans le nord de l'Himalaya et les États du sud de l'ancienne Union soviétique, caractérisée par une croissance plus clairsemée, "malingre". Depuis les années 90, différents éleveurs ont croisé les Ruderalis avec des variétés de cannabis plus fortes, essayant de créer une plante de cannabis à floraison automatique ayant une bonne production dans une période relativement courte. En 2016 la variété maintenant nommée auto-floraison est très populaire parmi les producteurs extérieurs dans les climats froids comme les Pays-Bas, l'Allemagne, la Belgique, les parties nord de la France, Royaume-Uni, etc. A côté des climats plus froids, les plantes à autofloraison sont également très pratiques pour les producteurs vivants près de l'équateur, où les plantes ont tendance à fleurir presque immédiatement à partir de graines en raison du fait qu'ils ont seulement des jours courts.

La récolte

Manicuring your cannacrops...

Vous ne devriez pas couper les fleurs avant qu'elles soient mûres, mais pas longtemps non plus après qu'elles soient arrivées à maturité. Le moment de récolter est venue quand les glandes résineuses ont enflé jusqu'à leur taille maximale, ce que vous pouvez constater le plus facilement avec une loupe. Une autre façon moins précise de procéder consiste à regarder si les boutons continuent à grossir, de jour en jour. Quand le processus quotidien de croissance s'est arrêté et que la plupart des petits stigmates (poils) de la fleur ont viré du blanc au brun orange, il est temps de récolter les pieds. Ôtez d'abord les grandes feuilles en forme d'éventail, ensuite suspendez les plantes de marijuana la tête en bas, dans un endroit frais, sec et sombre, pour les laisser sécher. 14 jours plus tard environ, vous pouvez couper les quelques dernières feuilles, de façon à ce que seuls les boutons restent. Maintenant, vous êtes prêts à goûter vos propres fleurs de super qualité! Il y a en fait deux façons de récolter votre précieux cannabis. Manucure humide ou manucure sèche. Jetez un oeil à notre article pour voir la différence: "LA RÉCOLTE ET LA SUITE".

Customer Satisfaction
Classe 3.83 de 5 (15405 Commentaires)
Comparer les produits

Vous n'avez aucun produit à comparer

Sondage

Comment nous avez-vous trouvé?