La récolte et la suite … 2ème partie - Salut les amis ! La seconde ASC newsletter et bien une réalité et je viens juste de rentrer de la World Cup organisée par HighTimes en Jamaïque, ya mon ! L’une des choses principales que j’ai remarquées à propos de l’herbe jamaïquaine est que leurs techniques de séchage et d’affinage peuvent  être améliorés. Par exemple: Ne pas faire sécher l’herbe au soleil, mais plutôt dans l’obscurité, dans un abri bien ventilé. Ne vous méprenez pas, l’herbe jamaïquaine est super et j’ai rencontré de très bons producteurs à Négril ! Mais les conditions de séchage ne sont pas idéales à cause du haut taux d’humidité ambiante et mettre en place une salle de séchage professionnel avec une climatisation et un déshydrateur est trop cher donc j’ai montré aux producteurs mon blog et je leurs ai donné quelques conseils et astuces de séchage et d’affinage, j’espère ainsi pouvoir fumer l’année prochaine une herbe jamaïcaine proprement séchée et affinée.

Maintenant, revenons à nos préoccupations exposées dans la 1er newsletter concernant l’après-récolte. Dans cette seconde newsletter vous trouverez aussi un compte rendu de la  HighTimes World Cup en Jamaïque ainsi que des photos. J’espère que tout le monde a apprécié/ apprécie / espère apprécier leur récoltes ! J’imagine que la plupart d’entre vous ont déjà mis le fruit de vos efforts en bocaux où l’affinage s’effectue. Certains ont peut être déjà consommé leur récolte mais les plus patients d’entre vous savent que leur herbe sera meilleur après l’affinage… Mais d’abord, comment et pourquoi l’affinage ?  Comment obtenir une cendre blanche et propre ? Je vais vous aider…Après vous avoir expliqué l’affinage je vous révélerais quelques secrets de l’après-récolte et aussi je vous décrirais comment obtenir de merveilleuses choses a partir du produit de votre effeuillage (trim) que ce soit un Wet Trim ou un Dry Trim. 

Affiner le cannabis

Alors où en étions nous ? Affiner le cannabis, la dernière mais pas la moindre étape de la récolte.

L’affinage peut être décrit comme étant le procédé qui prend place pendant/après l’étape de séchage où tout excès d’humidité est expurgé de la fleur de cannabis. Durant l’affinage les procédés métaboliques des cellules continuent afin que tous les glucides soient transformés en sucre et que les pigments tels que la chlorophylle soient décomposés.

Si les fleurs sont séchées trop rapidement sans affinage, elles conserveront leur chlorophylle. Vous aurez alors une fumée âpre au goût de verdure. L’odeur sera aussi moins intense. L’affinage permet à l’humidité au cœur de la fleur d’aller vers l’extérieur de celle-ci.

Le cannabis proprement affiné et séché lentement, je répète LENTEMENT, vous donnera une fumer douce, goûteuse et propre. Pour un affinage sans problèmes de moisissure, ouvrez vos bocaux tous les jours afin de laisser sortir tout excès d’humidité.

Les essentiels du séchage et affinage du cannabis :

  • - Gardez la température entre 15 et 22 dégrées Celsius
  • - Gardez un niveau d’humidité de 50 à 55%. ( utilisez une clim’ ou un deshydrateur si nécessaire)
  • -vérifiez qu’il y a une circulation d’air suffisante dans l’espace de séchage.
  • -Séchez le cannabis jusqu’a se ce que les branches soient cassantes et mettez les fleurs dans des bocaux.
  • -Ouvrez les bocaux tous les jours.
  • -Affinez pour 2 à 4 semaines avant consommation.

#IceWax

Si vous choisissez de faire un wet-trim durant votre récolte, vous allez avoir beaucoup de trims frais. Mettez ces chutes d’effeuillage au congélateur. Avec ces trims surgèles vous pouvez faire un superbe bubblehash aussi appelé IceWax ou Fullmelt Bubble. Vous avez seulement besoin de bubblebags, d’eau et de glace. Vous pouvez constatez grâce aux photos : Les feuilles-sucre sont toujours fraiches quand elles sont immergées dans l’eau glacée. La basse température et le processus de brassage (à la main ou en machine) vont séparer les trichomes et les feuilles, on peut dire que les trichomes sont expulsés des feuilles et se retrouvent dans l’eau glacée. Grâce au bubblebags vous pouvez filtrer cette eau car les sacs possèdent des micros trous au fond. Il ya différents types de sac avec des micro trous de différentes tailles allant de 220 microns à 25 microns qui vous permettrons d’obtenir différentes qualités de hash. Pour moi, la meilleure qualité est obtenue grâce aux sacs suivants : 25µ, 45µ,73µ,90µ, & 120µ.

#icewax esjeherb #icewax esjeherb 2 #icewax esjeherb 3

#icewax esjeherb 4 #icewax esjeherb 5 #icewax esjeherb 6

#TrimRosin

Si vous choisissez de faire un dry-trim, les trims seront donc secs et couverts de trichomes, car s’il n’y a pas de trichomes, il n’y a rien à extraire alors qu’est-ce que c’est le TrimRosin ?!! Rosin ou SHO “Solventless Hash Oil” (huile de cannabis sans solvent)  est un procédé d’extraction d’huiles essentiels à haute température et pression et oui ! #RosinTech utilise une source de chaleur et de pression tel qu’un fer à lisser Babyliss ou une presse à repasser,  ainsi utilisé pour extraire les huiles essentiels de cannabis grâce à la pression et chaleur.

Vous avez besoin :

  •  - Fer à lisser (avec température ajustable si possible)
  • - Papier sulfurisé
  • - Un serre - joint
  • - Oilslick Pad
  • - Un tampon (dabber tool)

Faire du TrimRosin est très simple, vous avez juste à suivre les étapes suivantes :

1 : Prenez du trim et faite en une boule entre vos doigts (portez des gants car ça va/doit être collant) Si il ya assez de trichomes la boule ainsi former devrait garder sa forme. Vous voulez obtenir une boule afin que tout le matériau  reste au même endroit.

2 : Mettez la boule entre du papier sulfurisé et assurez-vous qu’elle reste ainsi pendant tout le procédé car celle-ci va être écrasée par le fer à lisser. La pression et la température feront ressortir les huiles essentielles.

: Placez le morceau de papier contenant la boule de trims dans le fer à lisser afin que les lames chauffantes soient en contact avec le papier au dessus et en dessous de la boule de trims. La température du fer ne doit pas être trop haute afin de ne pas perdre les terpènes et huiles essentielles par vaporisation. Je recommande une température de 130 à 150 degrés. Quand tout est en place, pressez le fer le plus fort possible, vous pouvez augmenter la pression en utilisant le serre-joint sur le fer à lisser. Vous allez entendre un crépitement créé par l’huile, gardez la pression pendant 10 à 20 secondes puis enlever le serre-joint  afin d’extraire le papier. Enlevez  les trims avec précautions (après la presse, ce qui reste de la boule de trims s’appelle une Chip de Rosin) Assurez vous que celle-ci ne colle pas à l’huile qui l’entour.

4 : Maintenant commencez à récolter l’huile (Rosin) du papier sulfurisé en utilisant le tampon (dabber). Une fois que vous avez un peu d’huile sur le tampon, le reste devrait venir facilement, donc déplacez le tampon sur l’huile par petits à-coups rapides et en relevant le tampon gentiment quand l’huile sur le tampon touche l’huile du papier. Quand toute l’huile présente sur le papier a été récoltée sur le tampon, déposez la sur le Oilslick. Maintenant répétez cette opération étapes par étapes en utilisant un nouveau morceau de papier sulfurisé et une nouvelle boule de trims. L’huile récoltée sur le Oilslick pad va augmenter peu à peu, après 30 minutes de pression vous allez avoir un bon morceau de TrimRosin  à savourer!

trimrosin esjeherb trimrosin esjeherb 1 trimrosin esjeherb 2

trimrosin esjeherb 3 trimrosin esjeherb 4 trimrosin esjeherb 5

#CannabisCoconutOil

Vous pouvez extraire les huiles essentielles de cannabis de diverses façons. L’une de mes préférées est l’utilisation d’huile de noix de coco. L’huile de coco contient des graisses et celles-ci peuvent extraire le cannabinoïdes  de la matière végétale. Je decarboxylise avant de l’utiliser dans une extraction a base d’huile de coco, ainsi le résultât est complètement actif. Une fois que l’huile de coco est activée celle-ci ne doit pas être chauffée pour être cuisiné. Cette huile infusée de cannabis peut être ajoutée à des smoothies, milkshakes ou jus de fruits frais. Une fois que la decarboxylisation à été effectuée, l’huile de coco infusée de cannabis ne doit pas être chauffée à haute température car cela entrainera la perte des cannabinoïdes déjà actifs. La decarboxylation est essentielle si vous désirez ingérer l’huile car le procédé active tous les cannabinoïdes présents. La decarboxylisation s’effectue naturellement avec le temps et la température adéquate (séchage) mais ceci est plus rapide si la température est plus haute, donc en augmentant la température nous pouvons complètement decarboxyliser le cannabis avant l’extraction par l’huile de coco. Personnellement je recommande de mettre les dry-trims sur du papier sulfurisé dans un four à 120C pour 30 minutes, c’est tout. Apres cette étape, le cannabis est prêt à être extrait :

  •        Mettez le cannabis dans une mousseline.
  •        Remplissez une casserole d’eau, chauffez, mais l’eau du bain-marie doit être chaude mais pas bouillante.
  •        Mettez un bol en pyrex  dans l’eau (bain-marie) afin que l’huile de coco fonde et chauffe et ainsi extraire les cannabinoïdes des trims de cannabis decarboxylisé.
  •        Mettre 250 ml d’huile de coco vierge dans le bol en verre et laissez la fondre. (Je préfère l’huile sans odeur de chez http://www.royal-green.eu/en/food/coconut-oil)
  •        Ajoutez 300 ml d’eau à l’huile de coco fondue.
  •        Placez le cannabis dans sa mousseline dans l’huile afin de l’immerger complètement.
  •        Laissez la mousseline ainsi pendant 4 à 6 heures (N’oubliez pas de remettre de l’eau dans la casserole toutes les heures si nécessaire.)
  •        Apres plus de 4 heures vous constaterez que l’huile de coco à complètement changée de couleur, l’extraction des huiles de cannabis à été effectuée.
  •        Mettez le bol contenant l’huile de coco au cannabis au réfrigérateur pour quelques heures afin que l’eau ajoutée à l’huile de coco se sépare. Après quelques heures vous constaterez une séparation l’huile de  coco/cannabis verte (et dure) et l’eau au fond du bol. Faite un trou dans l’huile de coco/cannabis afin de faire s’écouler l’eau.
  •        Maintenant vous avez une huile active de coco au cannabis. Gardez la au réfrigérateur et utilisez la comme vous voulez ! A la vôtre !

cannacocooil esjeherb cannacocooil esjeherb 1 cannacocooil esjeherb 3

cannacocooil esjeherb 4 cannacocooil esjeherb 6 cannacocooil esjeherb 5

Note : Si vous désirez utilisez votre huile de coco au cannabis pour cuisiner à hautes températures pour frire, griller ou au four etc.. alors vous ne devez pas decarboxyliser le cannabis avant de l’extraire. La decarboxylisation se produira lors de la cuisson vue qu’une haute température est atteinte.

#HERBSstrips

#TrimRosin peut être utilisée pour faire des confiseries et autres nourritures médicalisées. J’ai une recette de pâte de fruit médicalisée que j’ai appelé HERBSstrips. Je vous expliquerais commet faire ces délicieuses pâtes de fruit, étape par étape dans la prochaine newsletter.

HERBSstrips EsjeHerb HERBSstrips EsjeHerb 1 HERBSstrips EsjeHerb 2

HERBSstrips EsjeHerb 3 HERBSstrips EsjeHerb 4 Jamaica was Fire - @EsjeHerb